Mérule et autres champignons lignivores

Le Champignon mérule est un des champignons lignivores/xylophages le plus répandus, mais c'est surtout le plus dévastateur dans les appartements, maisons individuelles, châteaux, édifices publics, mais également dans les parties communes des bâtiments.

La Mérule pleureuse ou mérule des maisons : elle est le champignon lignivore le plus répandu et le plus dévastateur des bâtiments.

 

Si elle a ce qualificatif de « pleureuse », c'est en raison de son mycélium qui suinte des larmes colorées.

Actuellement, le Champignon mérule est présent notamment dans les départements situés au Nord et principalement dans le grand Ouest et en île de France, mais pas seulement. Peu de départements sont épargnés à ce jour, même s’ils sont peu touchés. Les cas ne sont pas ou peu déclarés, par méconnaissance de la loi, par négligence ou de façon délibérée et volontaire. Les données statistiques récoltées ne sont pas la réalité.
L'agence nationale de l'habitat dénonce le champignon mérule comme étant le champignon le plus destructeur, responsable de gros problèmes dans les habitations. Autant dire qu'il faut rester attentif et au moindre doute réagir rapidement.


Réaliser une expertise

L'expertise à la différence d'un état parasitaire vous permet d’avoir une réelle diagnose et une identification du ou des champignons lignivores présents afin qu’une entreprise qualifiée adapte son traitement. Savoir quel champignon infeste le bâtiment permet d'adapter les mesures à prendre, et souvent de faire des économies. L'entreprise de traitement se doit obligatoirement à ne pas être juge et partie.

L'expert vous fera parvenir un contrat de mission avec un accord de sondage destructif (si besoin) qui devra être signé tacitement avant intervention sur site.

Télécharger
Guide de l'ANAH
Prévention et lutte contre les mérules d
Document Adobe Acrobat 2.1 MB

Les différentes formes de mérule

Originellement, elle proviendrait d'Asie, de l'Hymalaya plus particulièrement, et se serait déplacée à travers le monde grâce aux échanges commerciaux maritimes.

 

Dans le monde, il existe au moins 5 espèces de Mérule qui appartiennent toutes au genre Serpula. Mais seulement deux sont présentes en Europe (Serpula lacrymans et Serpula himantioides)

 

La Mérule pleureuse, Serpula lacrymans. C'est la plus courante, mais que l'on ne retrouve pas dans la nature.
La Mérule sauvage, encore dénommée Mérule sylvestre, Serpula himantioides. On la retrouve ça et là dans nos forêts, souvent discrète, ainsi que sur les bois ouvrés dans le bâti, en extérieur et moins souvent en intérieur.
La Mérule de Sibérie, Serpula tignicola
La Mérule nord-américaine, Serpula incrassata
La Mérule sud-asiatique, Serpula similis

 

Les souches de Serpula lacrymans ont d'abord migré en Amérique du Nord (en Oregon) puis en Amérique du sud et enfin en Océanie et en Europe. Si elle est absente des zones tropicales, c'est très certainement en raison de son intolérance aux températures élevées.

 



En extérieur, les champignons xylophages ou lignivores (qui ont la capacité de décomposer la cellulose ou la lignine, composants essentiels du bois), telle la mérule, participent à la régulation de l'équilibre naturel en éliminant les bois morts. Malheureusement lorsque ces champignons s'invitent chez vous et qu'ils décident de s'en prendre aux bois de vos maisons, cela devient dangereux, aussi bien pour la santé que pour le bien lui-même.
Il faut savoir que nous sommes en présence en France de plusieurs types de mérules, la plus connu reste, la mérule pleureuse "Serpula lacrymans".

Il est important de préciser que si votre habitation ne présente pas de pièces humides et si la ventilation est suffisante, vous ne fournissez pas un environnement idéal pour permettre la croissance de la mérule. Elle se développe dans l'obscurité, notamment derrière les plinthes, les plafonds, sous les revêtements de sols, donc généralement dans des endroits cachés ou peu accessibles et reste donc invisible pendant des mois, voire des années. Cachée de la sorte, on ne constate sa présence que lorsque le bois est détérioré ou totalement dégradé, d’où sa dangerosité.

La Mérule (Serpula lacrymans), jadis Merulius lacrymans est une espèce de champignons basidiomycètes de la famille des Serpulaceae. Son épithète spécifique, lacrymans ou « pleureuse », vient des larmes colorées qu'exsude son mycélium. C'est le champignon du bois le plus souvent en cause lors d'attaques en intérieur.On l'appelle aussi en français « mérule des maisons » « cancer du bâtiment » ou plus simplement mérule, bien que d'autres espèces comparables soient concernées à travers le monde.

Peu visible dans la nature, où il détruit les souches de feuillus comme de conifères, ce champignon lignivore est un redoutable ennemi du bois œuvré et de tous les matériaux contenant de la cellulose (livres, cartonnages, etc.). Il est à l'origine de la pourriture cubique qui dégrade la cellulose, sans toucher à la lignine.

Planches photos en exemples


Vous avez besoin d'une expertise ?   Vous souhaitez faire appel à mes services ?


 

Basé sur la côte Normande, j'interviens sur toute la Normandie et la région Grand Ouest

Contactez-moi

Franck DESSAUX

Tél. 06 30 50 60 15